Le curé de Tours (1832)

La Comédie Humaine : Études de moeurs : Scènes de la vie de province : Les Célibataires : 2/3

Période décrite : 1825 +

Thèmes abordés : Politique-Carrières Métaphysique-Religion

114 pages dans le tome 4 de l'édition de la Pléiade (lire l'édition de poche)

Le drame de François Birotteau, vicaire de l'église de Saint-Gatien à Tours, victime de la haine secrète de l'abbé Troubert et sa logeuse, Mlle Gamart. Le curé de Tours ne comprendra jamais comment le malheur lui est tombé dessus !

3.5/5 Balzac a voulu montrer une nouvelle fois les ravages du célibat. Ici, le célibat conduit à l'égoïsme. Trop court. Un très bon film avec Jean Carmet a été tiré de cette nouvelle.

Lieux principalement mentionnés (détails) : Tours ; Paris ; Troyes